icon-blog Family 4 oct '18
Interview Mathilde Van Moerkercke

INTERVIEW Mathilde Van Moerkercke

« Mydibel utilisera bientôt de l’électricité 100 % verte produite localement »

Depuis six mois, Mydibel a recruté une responsable énergie : Mathilde Van Moerkercke. Sa fonction : définir et gérer la politique énergétique de l’entreprise afin que Mydibel puisse continuer à développer ses activités de manière durable. Rencontre avec Mathilde Van Moerkercke.

« En tant que responsable énergie, je suis chargée d’optimiser la politique énergétique de l’entreprise sur les sites de Mydibel et Gramybel. Mon objectif : approvisionner nos installations en énergie de manière fiable et économique, tout en réduisant au maximum l’impact de nos activités sur l’environnement. Il s’agit en premier lieu de cartographier les différents flux d’énergie (eau, gaz, électricité, vapeur, etc.) et d’identifier des points de mesure afin de pouvoir mettre en place un système de contrôle de la consommation d’énergie performant. De cette façon, nous pourrons obtenir un aperçu clair des flux d’énergie des sites de production et mesurer précisément la consommation par secteur. Nous pourrons également prévenir les surconsommations et détecter les problèmes plus rapidement ».

« Dès que les flux et les consommations d’énergie seront connus, nous pourrons optimiser les installations afin d’améliorer les performances énergétiques de chaque site. En ces temps de transition énergétique, il est plus important que jamais de bien gérer l’énergie, de limiter la consommation d’énergie et de valoriser les différentes sources d’énergie. En réduisant les émissions de gaz à effet de serre et en produisant de l’énergie verte sur le site, nous pouvons réduire encore davantage notre empreinte écologique.

L’ambition de Mydibel est de consommer de l’électricité 100 % verte produite localement. Avec les six moteurs de cogénération au biogaz que nous allons mettre en service, nous pourrons atteindre cet objectif . En tant que responsable énergie de l’entreprise, je gère également les déclarations environnementales : émissions de CO2, certificats verts, plans de surveillance, etc. Si mon collègue Ward Deryckere, ingénieur en énergie et services publics, se concentre aujourd’hui sur des projets spécifiques, il a travaillé pendant de nombreuses années en tant qu’energy manager pour des entreprises internationales. Quand j’ai besoin de conseils ou d’un avis critique, je sais que je peux compter sur lui ». (rires)